La semaine du 20 au 25 janvier

Est-ce que je manquais d’idée pour le titre ? Oui totalement !! 😀

En même temps, je vais vous parler de ma semaine, et j’ai simplement fait différentes choses, donc je n’arrivais pas à trouver mieux ^^

Je vais donc écrire cet article jour par jour, du lundi au vendredi. Je mettrai beaucoup de photos (beaucoup beaucoup) et quelques infos culturelles.

Lundi 20.01

Ce lundi, je ne suis pas allée comme d’habitude au cours de chinois. Car j’ai décidé d’arrêter les cours définitivement. J’ai remarqué que je n’étais pas assez motivée pour progresser vraiment car je ne pense pas avoir l’utilité tout de suite d’être bilingue en chinois. Je me débrouille avec quelques mots dans les magasins ou les restaurants, et pour le reste, je parle en anglais. Je préfère apprendre le chinois par moi-même, en menant mon enquête sur la langue, et les cours étaient trop durs et intenses pour quelqu’un de pas assez motivé car on apprend en même temps les caractères écrits et la langue parlée.

J’ai donc été plutôt à la découverte de la ville, pour voir des endroits que je ne connaissais pas encore.

Je me suis ainsi donné pour objectif d’aller marcher dans un grand parc à l’ouest de la ville que j’avais remarqué depuis le train en venant de l’aéroport. C’est une immense étendue de pelouse, qui parait presque surnaturelle dans une ville comme Taipei.

Mais avant cela, je suis passée par la station Minquan W. Rd, et comme je n’étais jamais descendue à cette station, j’ai été regarder un peu le quartier par curiosité. Je suis tombée sur un marché de jour en marchant un peu !

Dans toutes les stations de métro, il y a des toilettes publics gratuits :

Et parfois il y a aussi des salles pour allaiter :

Après ça, j’ai pris le métro pour aller au fameux immense parc (le New Taipei Metropolitan Park), à la station Sonchang.

Le parc était rempli de sculptures et de décos ! On ne s’y ennuie pas ! Il y a aussi un coin de jeux pour enfants, des endroits où s’asseoir, une rivière (où j’ai croisé un pêcheur). Le point négatif du parc est que les bâtiments tout autour sont très moches (couleur papier toilette). Donc on se sent un peu oppressé par ces bâtiments malgré l’étendue.

En sortant de la station de métro, on ne voit pas du tout le parc. Il est en fait derrière ce ce mur que l’on voit dans le fond.

Mardi 21.01

Mardi soir, j’ai dîné avec Aurora (mon amie taïwanaise qui m’a donné des cours de chinois en France) et deux amis à elle (taïwanais et français) : Jeff et Gauthier. Nous avons mangé dans le restau LI YUAN.

En dessert, nous avions des citrouilles au sésame et un gâteau à la coco et au haricot rouge !

Nous avons parlé de l’esthétique des bâtiments (les taïwanais n’avaient pas pour priorité l’esthétique jusqu’à aujourd’hui mais ça a tendance à changer notamment pour la gestion des espaces publics : parcs, magasins… car Taïwan a aujourd’hui un PIB légèrement supérieur à la moyenne de l’UE et est classé 19e puissance économique du monde !).

Nous avons parlé du nouvel an => l’année 2020 est une année où beaucoup de couples taïwanais vont sûrement se marier car « Èr líng èr líng » (2 0 2 0) sonne comme « Ài nǐ ài nǐ » qui signifie « je t’aime je t’aime ». Et d’ailleurs « Wǔ èr shí » (le 20 mai) leur fait penser à « Wǒ ài nǐ » (je t’aime) donc le 20 mai est une fête des amoureux, tout comme le 14 février. C’était marrant de voir qu’ils construisent toute une symbolique autour de sonorités qu’ils rapprochent.

Après le dîner, nous avons découvert un endroit qu’Aurora nous a montré où l’on peut payer pour rester le temps qu’on veut et profiter d’un lit, d’une télé, d’un ordinateur, de livres, de boissons, etc. C’est un bon truc à savoir !

Mercredi 22.01

J’ai passé la soirée avec Julie à Hua Shan (zone industrielle réhabilitée en centre culturel).

Dans le métro pour y aller, j’ai observé un peu le style vestimentaire des taïwanais :

Puis dans la rue :

Et voici Hua Shan (ancien centre industriel avec plusieurs bâtiments devenu aujourd’hui des magasins, restaus, salles de concert..) :

Avec Julie, on a joué à FARBEN en mangeant !

Jeudi 23.01

Jeudi à 16h30 j’ai rejoint Aurora pour qu’on se fasse masser toutes les deux ! Le massage coûtait 27 euros pour 1 heure, et se décomposait en deux parties : 30 minutes pour les jambes et les pieds puis 30 minutes pour le dos, la nuque et la tête.

J’ai beaucoup aimé car c’était vraiment bien appuyé et je sentais que des parties de mon corps étaient reliées entre elles (quand le masseur a appuyé sur mon mollet, ça m’a fait qqch dans le ventre par exemple). Et pendant le massage du dos, chaque pression était tellement intense que j’étais obligée de lâcher-prise totalement pour apprécier. Je me suis sentie complètement soumise quand le masseur m’a appuyé fort dans la nuque, comme un animal qui est pris par la nuque par sa mère.

Avec Aurora, nous sommes ensuite aller au restaurant où travaillent ses parents 🙂

On a mangé des intestins de porcs ! Ça a un peu le même goût que l’andouillette !

Vendredi 24.01

Ce vendredi, Mario m’avait invité à manger chez lui avec d’autres amis. C’est lui qui cuisinait avec son coloc (ils ont cuisiné de la nourriture espagnole => ils viennent tous les deux du Pays-Basque).

Nous avons fêté ensemble le nouvel an chinois ! La vraie date, c’est aujourd’hui, le 25 janvier (selon le calendrier lunaire). Mais en fait, le nouvel an chinois dure pendant une semaine : il y a des jours fériés pour les taïwanais, tout le monde se retrouve en famille, dans la rue, la plupart des magasins et restaurants sont fermés, et c’est finalement un des moments les plus calmes de l’année !

Pour marquer l’occasion, on a fait des dessins avec Julie (l’année 2020 est l’année du rat selon l’astrologie chinoise) :

Dans la rue, les habitants brûlent des papiers dorés et argentés => selon la tradition bouddhique, ce jour est celui du pardon des péchés des défunts, ce qui veut dire que la peine de ceux qui sont aux Enfers est à, cette date-là, remise d’un jour. C’est pour cette raison que beaucoup de gens achètent des papiers dorés pour les offrir en sacrifice aux ancêtres.

Ici le feu vient soit des papiers brûlés, soit des pétards (car quelques taïwanais envoient des pétards dans la rue, même si c’est à priori illégal).

Bon nouvel an chinois à tous !! Bonne année à tous les rats du monde ! 😀

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :